Ne répondez pas à ce mail au nom de DHL, c'est une arnaque !

Ne répondez pas à ce mail au nom de DHL, c'est une arnaque ! | Crée le 22.06.2020 à 11h03 | Mis à jour le 22.06.2020 à 11h31 Imprimer

dhl_hoax1.jpg

Capture d'écran

Un mail avec l'objet suivant : « Votre COLIS 00340434139185930097 est en attente », qui reprend le logo et la structure des mails du transporteur DHL, circule actuellement dans les boîtes mail, dans une période où de nos nombreux destinataires calédoniens sont justement en attente d'envois provenant de l'étranger (lire : « La crise retient les colis à l’étranger »).

Si vous faites partie des personnes qui attendent un envoi qui transite via DHL, commencez par vérifier le numéro de suivi… qui est le même pour tous les destinataires de cette arnaque en ligne.

Frais de livraison ?
Pour pousser un peu plus loin (ce que nous vous déconseillons totalement), nous avons cliqué sur le lien qui débute par « www.dhl.com/fe-en… ». Celui-ci ouvre une page qui débute avec « sg-bdp.net », qui n'a plus rien à voir avec le transporteur…
Cette page vous invite à régler des « frais de livraison » d'un montant de 2,79 euros, en cliquant sur le bouton « Suivant », afin de permettre de « terminer la livraison » de votre colis.

En cliquant sur le bouton « Suivant », vous arrivez sur la page, ci-dessous, dans laquelle vous êtes invités à saisir votre nom ainsi que les informations relatives à votre carte bancaire, ce qui permettra aux escrocs de débiter bien plus que les 2,79 euros (environ 330 francs) sur votre compte, et de faire des achats avec votre carte.

De manière générale, soyez vigilants à chaque fois que vous recevez un mail qui vous invite à payer en ligne ou à modifier des informations privées vous concernant, il s'agit très majoritairement d'arnaques. Ni votre banque ni un prestataire de service ne s'adressera à vous par mail sans vous avoir prévenu au préalable.

Français approximatif
Une dernière petite astuce pour vérifier la véracité une tentative d'arnaque sur le web, les menus sont souvent non-cliquables (c'est le cas de l'onglet « Client professionnel », en haut à droite) et l'orthographe ou la syntaxe laissent à désirer. Exemple ici avec « Envoyer des packages », « Réanimer des paquets » ou encore « Revive & packets ».

 

(Source)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *