E-commerce : 83% des sites marchands sont rentables

Oxatis vient de dévoiler son enquête annuelle sur le profil du e-commerçant en 2019. Le digital est plus que jamais un levier de croissance fort pour les PME françaises.

Le digital est un levier de croissance essentiel pour les entreprises. Crédit : iStock/Svetikd

80% des commerçants interrogés qui ont des canaux de vente physiques et digitaux constatent un impact positif de leur activité commerciale digitale sur leur activité en magasin physique. Ils étaient 65% en 2017. Le digital est reconnu comme un facteur de retour sur investissement pour la majorité des entreprises françaises : 83% des e-commerçants sont rentables ou l’équilibre en 2018.

Les outils webmarketing de mieux en mieux maîtrisés

Cette étude révèle aussi une meilleure maîtrise des outils de webmarketing. Ainsi Google Ads est en très nette progression (+55% des e-commerçants qui l’utilisent ont des résultats positifs).

On constate également que les e-commerçants se diversifient dans leur usage des leviers digitaux de croissance : 67% utilisent des campagnes textuelles Google Ads, et 61% s’appuient sur Google Shopping pour mettre en avant leur produit.

Les réseaux sociaux : un levier de plus en plus utilisé

Les réseaux sociaux sont plus que jamais un levier important pour dynamiser les ventes en ligne : Facebook reste la plateforme préférée des e-commerçants avec  79% d’utilisateurs. Mais Instagram s’impose de plus en plus dans le paysage avec 37% d’utilisateurs.

Concernant le social ads, là aussi les chiffres sont en hausse. 55% des e-commerçants diffusent des annonces sur Facebook Ads (contre 28% en 2017).

Le e-commerce, un secteur qui se porte bien

Autre signe qui montre la bonne santé de ce secteur d’activité : le recrutement. Le e-commerce a créé 9 800 emplois en 2018. Pour 2019, 23% des e-commerçants se déclarent prêt à embaucher un nouveau salarié.

Quant aux profils de candidats recherchés, il s’agit moins d’experts de logistiques, de préparateurs ou de gestion des stocks (26%), que d’experts en commerce et marketing (43%).

Ces recrutements changent la typologie des entreprises e-commerçantes. L’étude d’Oxatis révèle que la part des sociétés de plus de 5 salariés a triplé en trois ans en passant de 12% à 25%.

Publier un commentaire

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *