Crunch 2018 : les clés de la victoire bleue contre l'Angleterre

Plaquages, impact physique, lucidité, leadership et maîtrise tactique : le quinze de France a su vaincre l'Angleterre (22-16) l'année dernière dans le Tournoi des Six Nations en dominant dans ces cinq registres. Analyse d'un succès qui peut servir, dimanche (16 heures) à Twickenham.

L'année dernière, le quinze de France a remporté (22-16) le Crunch. De ce 10 mars 2018, il ne reste que huit survivants, côté français, sur la feuille de match. À savoir Bastareaud, Doumayrou, Camara, Vahaamahina, Guirado, Poirot, Fickou et Priso. Ils seront treize, côté anglais, à se souvenir de cette défaite : Daly, Ashton, May, Farrell, Lawes, Sinckler, George, Cowan-Dickie, Cole, Launchbury, Hughes, Ford et M. Vunipola.

La France s'était imposée, difficilement, grâce à un essai de pénalité (49e) et cinq buts de pénalité (dont quatre de Maxime Machenaud), les Anglais inscrivant un essai par May (74e) dans une fin de match toute à leur avantage, le reste de leurs points provenant d'une transformation et de trois buts de pénalité. Comment les Tricolores ont-ils obtenu ce succès ? Réponse en cinq points.

Les Bleus croquent l'Angleterre

En ralentissant le jeu anglais

C'est dans les rucks, au sol, que les Anglais ont perdu ce match. C'est dans la bataille des regroupements qu'ils ont lâché, encaissant un nombre astronomique de pénalités (seize au...

Il vous reste 80% de cet article à lire.

(Source)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *